Paris-Roubaix 1er rêve de l’année ou cauchemar ?


Jeudi 6 avril

Le soir, je dépose mon vélo chez Sébastien, on sent notre nervosité.

« Tes affaires sont prêtes ? »

« Tes pneus sont lisses sur ton vélo, tu veux que je t’en prête d’autre…. »

Vendredi 7 Avril

On décolle vers 9h30 de Betton, toujours nerveux, j’essaie de rassurer Sébastien, mais au fond de moi je ne suis pas sûr du tout sur des choix que j’ai faits, sur l’équipement du vélo : roues, pneus, sacoches, et sur la tenue à porter le jour J…

Et là, quelques Kms avant le premier péage, coup de stress de Sébastien « j’ai oublié mon portefeuille »

Bon on se calme, tu as un chéquier, moi ma carte bleue, un peu d’espèces, on devrait s’en sortir…

Lire tout le récit ICI

Cet article a été publié dans Cyclosportive, Evenements, Sorties, Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.